suzannebreza

la traversée

« La traversée » restitue trois récits en un : celui du passage, de la temporalité et de la ville.

La traversée est une notion qui m’intéresse depuis toujours. Le passage d’une rive à l’autre, le trajet, les traces au sol et les gestes corporels de ces déplacements dans l’espace habitent mes recherches.

Le trouble temporel, ou la question de la temporalité en photographie, est au cœur d’une partie de mes collages de photos de rue (« de temps en temps – tell me when it begins » Arles avril 2018). Le traitement noir et blanc ici souligne la confusion des temps.

Enfin, la ville est un espace public partagé en permanence d’où émanent des « visions » (C.Trenet).

Ce récit accompagne 250 chevaux de la Garde Républicaine qui ont traversé la ville de Paris de la Bastille à la Concorde durant une nuit de juillet 2018.

La série est dédiée à la complicité tissée avec Oh – dont j’ai tout appris et dont je vis désormais séparée.  

***

street

bluezoo, Vincennes

tell me when it begins, ligne 3

dear cairly, Sentier

quicksteps, Opéra Garnier